AFP or licensors

Open d’Australie : la N.1 belge Elise Mertens éliminée en huitièmes de finale

La N.1 belge Elise Mertens ne s'est pas qualifiée pour les quarts de finale de l'Open d'Australie, première levée du Grand Chelem de la saison 2022 de tennis lundi à Melbourne. Elle s'est inclinée contre l'Américaine Danielle Collins (WTA 30/N.27) sur la Rod Laver Arena, court principal du complexe de Melbourne Park. Elise Mertens, 26e mondiale et tête de série N.19, a été éliminée à l'issue d'un match de près de trois heures (02h53) en trois sets (4-6; 6-4; 6-4). En 2020 et 2021, Elise Mertens s'était déjà inclinée en huitièmes dans ce tournoi majeur. 

Il s'agissait du troisième affrontement entre la Belge et l'Américaine. Elise Mertens, native de Louvain, 26 ans, avait remporté le premier duel lors du premier tour de Wimbledon de 2018. Collins, 28 ans, s'était imposée en huitièmes de finale du tournoi WTA de Chicago l'année dernière.

A Melbourne lundi, sous un soleil de plomb, Danielle Collinsa mené d'entrée 3-0 dans la première manche mais a cédé six des sept jeux suivants pour permettre à Elise Mertens de s'emparer du premier set 6-4.

L'Américaine a de nouveau mené 3-0 dans la deuxième manche et a servi pour le set à 5-3, mais Mertens a débreaké avant de perdre une nouvelle fois sa mise en jeu et se voir poussée dans un set décisif.

La Belge a semblé prendre le dessus avec un break pour mener 2-1, mais Collins a immédiatement recollé puis réussi le break décisif à 5-4 sur l'ultime mise en jeu de Mertens qui a offert le match sur une double faute. 

"Je suis un peu triste, car je voulais gagner"

Elise Mertens n’a pas caché sa déception après son élimination. "Je suis un peu triste, car je voulais gagner", a-t-elle confié. "Ce fut un match très accroché, qui ne s'est pas joué à grand-chose. Elle pratique un tennis extrêmement agressif. Elle frappait des coups gagnants de partout. Même quand je claquais un bon premier service, elle me sortait encore un retour gagnant. À côté de cela, elle commettait aussi des fautes. C'était difficile. Elle mettait beaucoup de pression. J'ai vraiment tout essayé. Je pense avoir été assez régulière, mais je suis arrivée un peu court."

Battue, Elise Mertens n'était toutefois pas abattue. La n°1 belge tenait ainsi également à retenir le positif d'un match qu'elle aurait pu gagner avec un brin d'audace supplémentaire alors qu'elle a eu un break d'avance dans le troisième set. Et puis, elle est toujours en lice en double avec sa nouvelle partenaire, la Russe Veronika Kudermetova. "Je trouve que j'ai affiché un bon niveau et je n'étais vraiment pas loin", a-t-elle poursuivi.

"Malgré l'enjeu, j'ai joué de manière assez libérée, mais elle a une puissance incroyable. J'ai essayé de ramener le plus de balles possible, mais c'est difficile de trouver du rythme contre une telle joueuse. Si j'ai un regret, c'est peut-être celui de ne pas avoir suffisamment attaqué son deuxième service, qu'elle ne frappait parfois qu'à 120 km/h. Néanmoins, je retiens le positif et je vais désormais tout donner en double." 

AFP or licensors

Les plus consultés