La Flandre veut protéger ses oiseaux des champs

La ministre flamande de l'Environnement, Zuhal Demir, a lancé un programme de préservation des oiseaux des champs. Malgré les efforts de protection déjà entrepris, leur nombre ne cesse de diminuer, a noté la ministre. Elle y voit un problème non seulement pour la biodiversité, mais également pour la beauté et la qualité des paysages.

Parmi les causes de disparition des oiseaux des champs, on retrouve l'agriculture intensive et l'usage croissant de pesticides qui complique la recherche de nourriture pour ces espèces et leurs petits, comme l’alouette, la perdrix, le vanneau, la linotte ou le moineau.

Le programme de préservation s'étend sur cinq ans et prévoit diverses mesures, dont des conventions conclues avec les agriculteurs pour protéger ces oiseaux. La collaboration du monde agricole est essentielle, a souligné la ministre Demir. "Cette initiative a d’ailleurs d’abord été discutée avec les associations d’agriculteurs".

Les plus consultés