Image d'archives

14 supporters font un malaise pendant le match KV Mechelen-RC Genk et disent avoir "senti une piqûre"

Quatorze supporters ont été pris de malaises samedi soir à Malines dans le stade du KV Mechelen, lors du match contre le Racing Genk. Plusieurs d’entre eux affirment avoir senti une piqûre. La police a ouvert une enquête pour tenter de déterminer ce qui s'est passé et s'il y a eu une intention malveillante.

"Les supporters concernés se sont présentés au poste d'aide médicale parce qu'ils ne se sentaient pas bien", explique Dirk Van de Sande de la zone de police de Malines-Willebroek. "Huit supporters ont été emmenés à l'hôpital pour y être soignés. Ils ont depuis été autorisés à rentrer chez eux. Les six autres personnes ont été prises en charge dans le stade même."

Sur les réseaux sociaux, des supporters du KV Mechelen ont rapidement évoqué la possibilité d’un "needle spiking", un phénomène de la vie nocturne lors duquel des personnes se font piquer, probablement avec des stupéfiants.

La police confirme que cette possibilité fait l'objet d'une enquête : "Les victimes nous ont parlé d'un incident de piqûre. Nous avons donc lancé une enquête pour savoir ce qui s'est passé. Nous espérons que cela sera bientôt clarifié, sur base des rapports médicaux et des images des caméras que nous allons examiner", souligne Dirk Van de Sande. Ce dernier a par ailleurs démenti la rumeur selon laquelle les victimes seraient toutes des femmes. "Il s’agit aussi bien d'hommes que de femmes, de mineurs que d'adultes", précise-t-il.

Les premiers résultats de l'enquête sont plutôt rassurants : "Les premières analyses toxicologiques montrent qu'aucune trace de stupéfiants n'a été trouvée dans le sang de quiconque. Mais l'enquête continue, bien entendu", conclut-il.

Les plus consultés