Nicolas Maeterlinck

Deux cas de "piqûres sauvages" signalés à la Belgian Pride

Deux cas de "piqûres sauvages" ont été rapportés aux organisateurs de la Belgian Pride à Bruxelles. Un homme et une femme ont été victimes, pendant la parade samedi, de ce nouveau phénomène appelé "needle spiking". La police de la zone de Bruxelles-Nord a également confirmé qu’une plainte a été déposée par une victime de piqûre sauvage.

"Cela s'est probablement passé au Mont des Arts, là il y a eu de la foule, mais peut-être aussi à d'autres endroits de la ville", a déclaré Xavier Wyns, porte-parole de la Belgian Pride. "Il n'est pas encore déterminé si les faits ont eu lieu pendant la journée ou pendant la soirée. Nous soulignons que c'est un phénomène qui émerge en Europe, dans les fêtes, les discothèques et maintenant aussi lors des matches de football. Nous voulons sensibiliser le public de la meilleure façon possible."

Via les réseaux sociaux, la Belgian Pride appelle toute personne qui aurait été victime d'une piqûre à se rendre à l'hôpital pour une analyse, puis à porter plainte auprès de la police et à en informer l'organisation. La Pride Parade, qui a eu lieu samedi à Bruxelles, a été un grand succès. Plus de 120.000 personnes se sont rassemblées dans les rues de la capitale pour célébrer la communauté LGBTQI+.

Entretemps, la police de Bruxelles a confirmé avoir reçu une plainte. "L’enquête a été lancée avec le parquet et la zone de police concernée", précisait Audrey Dereymaeker de Bruxelles-Nord. "Toutes les informations que nous pouvons obtenir, en tant police, sont très importantes, afin de mieux connaître ce nouveau phénomène".

Samedi soir, quatorze supporters avaient été pris de malaises à Malines (province anversoise) dans le stade du KV Mechelen, lors du match contre le Racing Genk. Plusieurs d’entre eux affirment avoir senti une piqûre. La police a ouvert une enquête pour tenter de déterminer ce qui s'est passé et s'il y a eu une intention malveillante. Il est probable qu’il s’agisse du même phénomène de "needle spiking".

Les plus consultés