La Flandre dépose un recours au Conseil d’Etat contre un projet de parc éolien en Wallonie

Le gouvernement flamand a déposé un recours au Conseil d'État contre le permis délivré par le gouvernement wallon pour un projet de parc éolien à Dalhem, en province de Liège. Les deux ministres (N-VA) de l'Environnement et du Patrimoine, Zuhal Demir et Matthias Diependaele estiment que ce projet porte atteinte à la région des Fourons et à l'Euregio Meuse-Rhin dans le cadre de sa candidature pour le Téléscope Einstein. 

Selon les requérants, le projet éolien porte atteinte au paysage de la région des Fourons ainsi qu’à l a nature. Le projet aurai notamment des effets négatifs pour diverses espèces d'oiseaux protégées. Il existe par ailleurs un patrimoine important à proximité. "Je pense notamment au château d'Altenbroek, au centre du village de Fouron-le-Comte ou au paysage culturel et historique protégé", souligne le ministre du Patrimoine, Matthias Diependaele. 

Le projet éolien menacerait également le choix de l'Euregio Meuse-Rhin pour accueillir le projet de détecteur souterrain d'ondes gravitationnelles, le Télescope Einstein. Cet observatoire ultramoderne, constitué d’un télescope triangulaire dont les côtés font 10 kilomètres de long, sera construit à 300 mètres sous terre. En 2024, l'Europe décidera laquelle des deux régions candidates construira l'observatoire : la Sardaigne ou la région Meuse-Rhin.

Ce projet scientifique devrait entraîner 2 milliards d'investissements et jusqu'à plus de 1 500 emplois. L’objectif est de mener des recherches sur l'univers et les trous noirs. Pour pouvoir les détecter, il est essentiel que l'observatoire ne capte aucun bruit provenant des activités sur Terre. L'infrastructure doit donc être construite en profondeur, en tenant compte d'une zone tampon de 7 kilomètres sans éoliennes ou autres facteurs perturbateurs.  

Les deux ministres flamands avaient déjà contesté devant le gouvernement wallon le permis accordé à Engie Electrabel pour ces éoliennes de 150 mètres de haut, mais en vain. 

Les plus consultés