La police limbourgeoise démantèle un trafic international de cocaïne dirigé depuis Dubaï

Des enquêteurs de la police fédérale limbourgeoise ont arrêté dans la semaine du 13 juin une organisation responsable de l'importation et de la vente de plusieurs tonnes de cocaïne, notamment via le port d'Anvers. C’est ce qu’a indiqué ce jeudi le parquet du Limbourg. Au total, onze suspects se sont retrouvés derrière les barreaux, neuf en Belgique et deux aux Pays-Bas. Ces derniers seront bientôt extradés.

L'enquête sur des activités illégales a débuté en mai 2021. Quelque temps après, le 15 juin, sous la direction du juge d'instruction, 15 perquisitions ont été menées simultanément en différents endroits situés sur le sol belge, parmi lesquels Maasmechelen, Genk et Houthalen-Helchteren en province du Limbourg, mais également aux Pays-Bas.

"Aujourd'hui, l'enquête dresse le portrait d'une organisation criminelle internationale présumée, capable de faire expédier très régulièrement des cargaisons de cocaïne vers la Belgique, et qui dispose d'un arsenal de techniques et de tactiques pour faire sortir les cargaisons des conteneurs après leur arrivée", a déclaré le porte-parole du parquet limbourgeois Bruno Coppin. "La même organisation est soupçonnée d'avoir mis sur pied une logistique pour distribuer rapidement les stupéfiants importés. Chaque maillon de l'organisation jouait un rôle et tout était piloté depuis Dubaï."

"Seules quelques personnes au sein de l'organisation auraient eu une vision globale sur ce trafic de drogue. Pour commettre leurs forfaits, elles auraient notamment utilisé des téléphones cryptés ou d'autres techniques visant à se tenir au courant des agissements de la police ou des autorités judiciaires.

Après un long travail d'investigation, les enquêteurs sont parvenus à mettre au jour le réseau et à cartographier les zones de chargements de plusieurs tonnes de cocaïne. L'organisation a également diversifié ses activités criminelles présumées, en faisant du blanchiment d'argent et de la vente illégale de tabac."

Les plus consultés