Florian Van Eenoo / Photo News

Un bonus à l’emploi pour les travailleurs flamands qui gagnent moins de 2.500 euros brut

Plus de 730.000 travailleurs qui gagnent moins de 2.500 euros brut par mois et qui habitent en Flandre recevront un bonus à l'emploi à partir de la fin de cette année. Ce bonus peut s’élever jusqu'à 600 euros supplémentaires par an. À partir de ce lundi 4 juillet, les personnes qui ont droit à ce bonus à l'emploi peuvent communiquer leur numéro de compte via leur profil en ligne Mijn Burgerprofiel. Toutefois, le paiement ne sera pas effectué avant la fin de l'année. Les travailleurs indépendants qui débutent leur activité peuvent également profiter de ce bonus.

Le bonus à l’emploi flamand avait été annoncé à la fin de l'année dernière ne sera versé pour la première fois qu'à la fin de cette année. Mais ceux qui y ont droit peuvent déjà communiquer leur numéro de compte à partir d'aujourd'hui. Vous pouvez le faire en ligne via Mijn Burgerprofiel.


Un travailleur dont le salaire mensuel brut est inférieur à 1800 euros bénéficiera de la prime maximale de 600 euros. Au-delà de ce seuil de 1800 euros, plus le salaire brut du travailleur augmente, plus la prime diminue. Dans le cas d’un travailleur à temps partiel, le salaire sera augmenté fictivement pour atteindre le seuil fixé pour la prime. Ensuite, le montant de la prime sera diminué au prorata. Plus de 730 000 travailleurs sont concernés.

Avec ce bonus à l'emploi, le gouvernement flamand veut donner un coup de pouce à ceux qui travaillent mais ont peu de revenus. La différence entre le fait de travailler et de ne pas travailler devrait également être plus importante, selon le ministre flamand de l'Emploi Jo Brouns (CD&V). "Parfois, la différence financière entre une allocation de chômage et un salaire est trop faible. Avec ce bonus à l'emploi, nous voulons encourager les gens à conserver leur travail ou à chercher un emploi."

"Nous devons récompenser les travailleurs", déclare également le ministre flamand des Finances Matthias Diependaele (N-VA). "De cette manière, nous leur offrons non seulement plus de pouvoir d'achat, mais nous les motivons également à se rendre au travail et à y rester."
 

Aide à domicile et agriculteurs

Les chiffres du cabinet du ministre Jo Brouns montrent que presque toutes les personnes travaillant dans le secteur des titres-services, comme les aides ménagères et les personnes qui travaillent dans un atelier de repassage, ont droit au bonus à l'emploi. De nombreuses personnes issues de l'agriculture, de l'horticulture, de la sylviculture et de la pêche maritime auront également droit à une prime supplémentaire, tout comme les personnes issues des secteurs de l'hôtellerie, des sports et des loisirs.

Les personnes qui ont droit au bonus à l'emploi recevront automatiquement, à partir de la fin de cette année, un courrier indiquant le montant réel. Ce courrier vous indiquera également ce que vous devez faire pour recevoir la prime (et comment enregistrer votre numéro de compte, même si vous n'avez pas d'accès à Internet). Le paiement commencera également avant la fin de cette année. Toutes les conditions et les détails peuvent être trouvés sur ce site internet.

Il existe également un petit bonus pour les indépendants qui débutent leur activité. Les salariés dont le salaire mensuel brut est inférieur ou égal à 2 500 euros recevront une prime de 600 euros lors du passage à une activité indépendante, jusqu'à un maximum de deux fois.

La première fois, c'est l'année où ils se lancent comme indépendants à titre principal, la deuxième fois s'ils sont toujours actifs comme indépendants à titre principal un an après avoir commencé. Même les personnes qui exercent déjà une activité indépendante à titre secondaire peuvent bénéficier de cette prime lorsqu'elles passent à une activité indépendante à plein temps. On estime qu'environ 12 000 entrepreneurs débutants pourront bénéficier de cette prime chaque année.
 

Les plus consultés