Egalité des chances : le Parlement flamand autorise le gouvernement Jambon à quitter Unia

Le Parlement flamand a autorisé mercredi le gouvernement Jambon à quitter Unia, le centre fédéral pour l'égalité des chances. L'accord de coopération avec Unia expirera dès lors le 15 mars prochain. La N-VA s’est réjouie de l’annonce de cette sortie. 

Si la Flandre veut se retirer du centre, elle doit le faire savoir six mois à l'avance, c'est-à-dire le 15 septembre. Le décret d'habilitation donne au gouvernement la possibilité de le faire. 

La N-VA s'est réjouie de cette sortie. "Unia est devenu un institut militant qui s'est en quelque sorte donné pour mission de faire comprendre à tous que notre société est structurellement raciste", a déclaré Nadia Sminate de la N-VA.

Un certain nombre d'organisations de la société civile ont réagi négativement au vote du décret plus tôt dans la journée. "Le gouvernement flamand a d'abord ignoré les critiques de la société civile et de neuf conseils consultatifs, et maintenant il rend également impossible le débat parlementaire sur cet important dossier", a déclaré le groupe d'organisations de la société civile comprenant la Ligue des droits de l'homme, KifKif et Ella. 

Les plus consultés