Chargement lecteur vidéo ...

Un violent incendie sur le campus de l’Université d’Anvers provoque d’importants ravages

Un important incendie s'est déclaré mercredi après-midi sur le toit d'un bâtiment du campus de l'université d’Anvers. Les pompiers ont mis de nombreuses heures à maîtriser les flammes. L'incendie a provoqué de nombreux dégâts et a endommagé au moins le dernier étage du bâtiment.

L'incendie aurait été causé par des travaux de toiture. En raison des vacances, il n'y avait pratiquement personne dans le bâtiment. Un des travailleurs a cependant été blessé et emmené à l'hôpital pour des brûlures.

Les dégâts semblaient mineurs au départ, mais les pompiers ont ensuite annoncé qu'il était difficile de maîtriser le feu, car il ne pouvait être éteint que de l'extérieur. L'incendie du toit a touché au moins le dernier étage du bâtiment. "C'est là que se trouvent la plupart des bureaux", précise le porte-parole de l'université Peter De Meyer. 

Il ne sera possible d'évaluer l'ampleur des dégâts que jeudi. Les anciennes constructions avoisinantes ont été épargnées, alors que le bâtiment incendié date de 1930. La majorité de l'édifice était occupée par des bureaux et par des auditoriums au rez-de-chaussée. Des oeuvres d'art contemporain, accrochées aux murs, ont été perdues. La bibliothèque où étaient entreposés de nombreux documents historiques précieux se trouvait aussi dans ce bâtiment. 

Les pompiers n'ont pu se montrer maitres de l'incendie qu'à partir de 3 heures du matin jeudi en venant à bout de tous les foyers. Cinq autres zones de pompiers-secouristes des provinces d'Anvers et de Flandre orientale étaient venues en renfort.

Chargement lecteur vidéo ...

Les plus consultés