Chargement lecteur vidéo ...

Premier voyage à l’étranger : la ministre Lahbib à l’Onu pour la non-prolifération des armes nucléaires

La ministre des Affaires étrangères, Hadja Lahbib (MR), se rend de ce dimanche à mardi à New York pour une visite de travail principalement consacrée à la Conférence d'examen du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) au siège des Nations Unies. Il s’agit du premier voyage à l’étranger de l’ancienne journaliste qui reprenait mi-juillet les fonctions de la cheffe de la diplomatie belge, Sophie Wilmès. Cette dernière s’est retirée de ses fonctions pour des raisons familiales.

Ratifié par plus de 190 Etats, dont la Belgique, le Traité de non-prolifération des armes nucléaires vise à réduire le risque que l'arme nucléaire se répande à travers le monde. Il est prévu que sa mise en œuvre soit examinée tous les cinq ans. "Cette conférence sera l'occasion d'aborder les défis liés à la prolifération nucléaire dans des situations spécifiques telles que l'Iran et la Corée du Nord. Le rôle fondamental de la maîtrise des armements comme mesure de confiance sera également au cœur des débats", soulignent les Affaires étrangères.

A l'occasion de son déplacement, Hadja Lahbib s'entretiendra avec de hauts responsables onusiens, comme la Secrétaire générale adjointe et Haute-Représentante pour les affaires de désarmement, Izumi Nakamitsu, la directrice exécutive d'ONU Femmes, Sima Bahous, et le sous-secrétaire général pour l'Europe, l'Asie centrale et les Amériques, Miroslav Jenca. La ministre rencontrera également plusieurs de ses homologues, présents à New York à l'occasion de la conférence sur le TNP.

"Lorsque l'on examine la détérioration des relations entre les puissances mondiales et l'augmentation de l'importance des armes nucléaires dans le discours public, le défi formidable auquel est confrontée cette conférence apparait clairement", relève la ministre des Affaires étrangères. "De manière générale, je profiterai aussi de cette visite pour passer en revue avec les responsables onusiens et plusieurs de mes homologues les dossiers de l'actualité et les sujets prioritaires pour la Belgique", concluait Hadja Lahbib.

Les plus consultés