La plus ancienne maison de pêcheur de la Côte est à vendre à Blankenberge

La plus ancienne maison de pêcheur de la côte belge, située à Blankenberge, est à vendre. Aujourd'hui, la maison est également un musée, avec un café qui attire des visiteurs du monde entier.

La plus ancienne maison de pêcheur de Blankenberge porte le nom de "Huisje van Majutte" et date des années 1500. "Ou du moins ses fondations", précise Peter Gadeyne, qui en est le gérant. 

"La maison telle qu'elle se présente aujourd'hui, elle est là depuis environ 1775". C'est donc la plus ancienne de ce type dans notre pays. Même si elle n'est plus vraiment habitée".

Cette petite maison de pêcheur, qui dans son état actuel a un peu plus de 250 ans, a été transformée en café-musée. Le gérant Peter Gadeyne est à la recherche d'un repreneur et espère qu'il exploitera le café de la même manière que lui.  "Je ne dois pas prendre ma retraite avant 2025, mais je ne voulais pas attendre le dernier mois pour trouver un repreneur. Je ne veux pas que cette maison disparaisse".
 

Connue dans le monde entier

Aujourd'hui, la maison du pêcheur est un musée avec un café, mais il en était autrement autrefois. "Elle est restée vide pendant 20 ans avant que nous ne l'achetions", explique Peter Gadeyne. " Mais depuis 2016, c’est un café-musée. L’entrée au musée ne coûte rien, mais nous demandons aux visiteurs d'acheter une boisson quand ils viennent." Ils proposent également des spécialités locales telles que le Majutte Trutte ou la bière locale Kokketeute.

L'Huisje van Majutte a longtemps été une attraction touristique relativement inconnue à Blankenberge, mais elle compte aujourd'hui un millier d'avis sur Internet, dont la plupart sont excellents. Ces dernières années, des visiteurs d'Australie, du Brésil, de Chine et de Singapour s’y sont rendus. "L'année dernière, nous avons remporté le prix international TripAdvisor, ce qui signifie que nous sommes désormais numéro un sur ce site internet. Des gens du monde entier viennent ici", déclare fièrement Peter Gadeyne.
 

Les plus consultés