Le film "Batgirl" des Belges Adil El Arbi et Bilall Fallah ne sortira pas dans les salles

"Batgirl", le nouveau film de super-héros des réalisateurs belges Adil El Arbi (photo, à g.) et Bilall Fallah (photo, à dr.) ne sera finalement pas diffusé dans les salles obscures, ni sur les plateformes de streaming, rapportent ce mercredi plusieurs médias américains spécialisés dans le divertissement, dont The Wrap et Deadline. La société de production Warner Bros. a interrompu la production du film, déjà tourné. Il aurait dû être monté dès cet été, après le mariage au Maroc d’Adil El Arbi avec la journaliste Loubna Khalkhali (VRT).

D'un coût estimé à environ 90 millions de dollars, "Batgirl" devait être projeté dans les salles et faire partie d'une série de longs métrages destinés à la plateforme de streaming HBO Max. Cependant, Warner Bros. a finalement décidé de mettre un terme à la production du film pour une raison qui reste floue.

D’après Deadline notamment, la décision serait partiellement financière : Warner Bros aurait des dettes et doit réaliser des économies. Une diffusion large de "Batgirl" aurait coûté des dizaines de millions d’euros. La décision abrupte l’aurait rien à voir avec une mise en doute du talent des deux réalisateurs belges d’origine marocaine. Warner Bros serait d’ailleurs à nouveau en concertation avec eux pour de nouveaux projets.

Plusieurs grands noms ont joué dans le film, comme Michael Keaton et Leslie Grace (qui interprète le rôle-titre). Le mois dernier, Adil El Arbi et Bilall Fallah avaient été acclamés par la critique pour la réalisation de "Ms. Marvel", une mini-série réalisée pour Disney sur une adolescente d'origine pakistanaise dotée de super-pouvoirs.

Les plus consultés