Près de 45.000 habitants de Bruxelles ont déménagé en Flandre ou Wallonie en 2021

L’an dernier, Bruxelles a connu l'exode de 44.905 de ses habitants vers les deux autres Régions du pays, révèlent des chiffres publiés par le bureau des statistiques Statbel. Il s'agit du plus grand nombre de départs depuis 1992, année depuis laquelle les données statistiques sont disponibles. La majorité des Bruxelloises et Bruxellois qui ont quitté la capitale ont déposé leurs valises en Flandre, et notamment en périphérie flamande de Bruxelles. Les prix élevés de l’immobilier dans la capitale seraient l’une des causes de ces départs.

Parmi les Bruxellois qui ont quitté la capitale, 28.201 ont opté pour le nord du pays en 2021, un record par rapport aux années précédentes. Dans le même temps, 13.288 personnes ont fait le chemin inverse, quittant la Flandre pour la capitale. C’est un nombre relativement stable.

De son côté, la Wallonie a été plébiscitée par 16.704 habitants de Bruxelles. Là aussi, il s'agit d'un record par rapport aux autres années, qui enregistraient environ 15.000 départs vers le sud du pays. En revanche, avec 10.566 migrations vers Bruxelles, les Wallons étaient moins nombreux qu'auparavant à déménager vers la ville de Manneken Pis.

D’après la fédération des agents immobiliers néerlandophones de Belgique (CIB), cet exode croissant de la part des Bruxellois serait dû au marché du logement. Les prix pour louer ou acheter une habitation sont beaucoup plus élevés à Bruxelles. De plus, la pandémie aurait également joué un rôle, avec une demande en hausse pour des maisons avec jardin.

L'exode de la population bruxelloise n’est pas neuf : il dure depuis des années. Depuis le début des relevés de statistiques en 1992, le solde de migration interne est négatif. Cela signifie que plus de personnes migrent de Bruxelles vers la Flandre ou la Wallonie que l'inverse.

Malgré cette évolution spécifique, la population bruxelloise ne cesse de croître pour atteindre quelque 1,22 million d'habitants en 2021. Cette augmentation est en grande partie due à l'immigration internationale, avec près de 17.000 habitantes et habitants supplémentaires, indique Statbel.

Les plus consultés