Un bourgmestre oblige des scouts turbulents à nettoyer le cimetière

Un groupe de scouts anversois a écopé d’une punition originale de la part du Bourgmestre de Bièvre (Namur) après avoir provoqué des incidents dans la commune : nettoyer et peindre les ferronneries de deux cimetières locaux. C'est ce que rapporte la chaîne de télévision locale Matélé.

La région de Bièvre, dans la province de Namur, accueille pendant l'été quelque 5 000 jeunes issus de divers mouvements de jeunesse. La grande majorité de ces camps se déroulent sans incident, mais la semaine dernière, le bourgmestre faisant fonction de la commune Michaël Modave a dû intervenir dans un camp de scouts de 15 à 16 ans originaires d'Anvers.

On ignore ce que les jeunes ont fait exactement. Mais le bourgmestre a convenu avec les responsables qu'en guise de punition alternative, les scouts nettoieraient les cimetières des communes de Baillamont et de Monceau-en-Ardenne : ils les désherberaient les allées et peindraient les ferronneries. Cela a été fait jeudi dernier, après quoi les scouts ont pu terminer leur camp.

Un arrangement similaire avait également été conclu en 2019. Selon le bourgmestre, une telle sanction alternative est meilleure pour tout le monde. "C'est plus éducatif et cela va les marquer davantage qu'une amende qu'ils ne paieront pas eux-mêmes de toute façon".
 

Les plus consultés