© Werner Lerooy - portal.belgaimage.be

Le feu de forêt dans la réserve naturelle de Lanaken pas totalement éteint

Les pompiers de la zone de secours du Limbourg oriental sont parvenus ce lundi matin à éteindre le feu de forêt qui s'était déclaré dimanche en soirée à Lanaken (photo archives), près du quartier Bessemer à la limite avec Zutendaal. Peu avant minuit dimanche, les flammes étaient maitrisées mais l'incendie n'a véritablement cessé de brûler que lundi vers 2h30 du matin, avait annoncé le bourgmestre de Lanaken, Marino Keulen. Finalement, le feu a repris légèrement au sol dans la journée. Les pompiers sont toujours sur les lieux.

"D'après une estimation, entre 400 et 500 mètres carrés sont partis en fumée", indiquait Keulen lundi matin à VRT NWS, précisant que les pompiers continuent à surveiller les lieux.

Un incendie avait été signalé vers 20h dimanche, par un pilote qui survolait les lieux dans un avion de sport. Il s'était déclaré dans la réserve naturelle à proximité immédiate de l'hôpital Sint-Barbara, qui fait partie du complexe hospitalier Oost-Limburg, et de la maison de repos Bessemerberg. Les résidents et le personnel ne couraient aucun danger, malgré la présence de beaucoup de fumée.

Les habitants des communes avoisinantes de Neerharen, Rekem, Veldwezelt et Smeermaas pouvaient sentir l’odeur de brûlé. "C’est déjà la cinquième ou sixième fois que cette portion de la réserve naturelle est victime d’un incendie", précisait le bourgmestre Marino Keulen.

Sept véhicules de lutte contre les incendies de forêt ont été déployés pour éteindre les flammes. Des pompiers de Genk, Bilzen et Fourons sont venus prêter main forte aux hommes du feu de Lanaken et Maasmechelen. "Peu avant minuit, la zone de police Lanaken Maasmechelen a annoncé qu’elle maitrisait le feu". 

Mais les flammes reprenaient légèrement au sol en cours de journée. Le bourgmestre précisait alors que les pompiers sont encore sur place, pour tenter d'étouffer le feu qui a repris en sous-sol (photo). 

"Pendant la nuit nous avons évalué les dégâts entre 400 et 500 mètres carrés de forêt partis en fumée. Mais cela pourrait être davantage. Nous effectuerons une nouvelle estimation ce lundi matin. Et en même temps, nous tenterons de découvrir la cause de cet incendie", concluait Marino Keulen. Il s'est entretemps avéré que ce sont environ 600 mètres carrés de forêt qui ont été détruits par les flammes. 

Les plus consultés