Frederik Dezutter

La canicule est terminée, des pluies torrentielles provoquent des inondations à Gand

Des pluies torrentielles ont provoqué des inondations en Flandre orientale (photo), et notamment dans le centre de Gand ce mercredi après-midi, les égouts étant incapables d'absorber toute l'eau en certains endroits. Les voitures étaient obligées de rouler au pas, les rues étant sous eau. Les pompiers ont reçu quelque 150 appels. "Entretemps, il ne pleut plus, mais il faudra encore pomper l’eau jusque tard ce soir", précisait le porte-parole Björn Bryon. L’IRM maintient jusqu’à ce mercredi soir le code jaune pour des orages, en Flandres orientale et occidentale, au littoral, dans le Hainaut, en provinces de Namur et du Luxembourg. Quant à la vague de chaleur nationale, elle a pris fin ce mercredi, les températures ne grimpant plus jusqu’à 25 degrés. Elle aura duré huit jours au total.

Les fortes intempéries locales annoncées par l’IRM pour ce mercredi se sont concrétisées en cours d’après-midi, notamment en Flandre orientale dans la région de Gand. Entre 13h30 et 15h30, les pompiers ont reçu de nombreux appels, notamment en provenance de Mariakerke et de Wondelgem où les caves de nombreuses maisons et magasins, ainsi que le local technique de l'hôpital Sint Lukas ont été inondés, de même que certaines rues.

Les hommes du feu y ont aussi distribué des sacs de sable. Entre 13h30 et 14h30, le dispatching des pompiers a reçu environ 130 appels, essentiellement pour des caves inondées mais aussi pour d'autres problèmes. "Tout le monde est sur le pont", expliquait le porte-parole. "Nous établissons des priorités afin de voir où nous devons intervenir en premier lieu."

Le quartier gantois de Brugse Poort sous eau ce mercredi

Vers 15h, les pluies ont commencé à diminuer en intensité mais il a continué à pleuvoir pendant une vingtaine de minutes encore et le sol ne pouvait absorber l'eau partout. Les égouts étaient en outre bouchés en certains endroits après la sécheresse persistante des dernières semaines. "L'eau stagne", poursuivait le porte-parole des pompiers.

"La priorité est d'évacuer l'eau. Notre service technique utilisera donc des aspirateurs pour nettoyer les bouches d'égouts des feuilles, de la poussière, du sable et autres. Il est courant que les égouts s'envasent après une longue période de sécheresse." De cette manière, le trafic devrait retrouver sa fluidité et l'eau ne plus s'infiltrer dans les caves des maisons et autres bâtiments.

L’Institut royal météorologique annonçait que les orages se dirigent maintenant vers les Pays-Bas. Le temps est redevenu sec en fin d’après-midi, mais en soirée de nouvelles averses orageuses pourraient apparaître dans la zone frontalière avec la France et à l’ouest du pays.

Chargement lecteur vidéo ...

La vague de chaleur est passée

La canicule qui séjournait sur la Belgique depuis mardi dernier a pris fin officiellement ce mercredi, soit huit jours plus tard, le thermomètre n’atteignant plus 25 degrés à Uccle. "A 13h30, il y avait 22 degrés à Uccle et nous attendions encore 23 ou 24 degrés. Mardi aura donc été la dernière journée de canicule, qui a duré du 9 au 16 août", précisait le météorologue David Dehenauw.

La plus longue canicule en Belgique depuis 1901 remonte à 1947, où elle a duré 19 jours, du 10 au 28 août. Cette année-là, il y avait d’ailleurs encore eu trois autres plus courtes vagues de chaleur. Quant à la canicule de 1976, elle avait duré 17 jours.

Chargement lecteur vidéo ...

Les plus consultés