James Arthur Photography

Covid-19 : lancement ce vendredi en Flandre des invitations pour une dose de rappel

A partir de ce vendredi, les premières invitations pour une dose de rappel contre le coronavirus seront envoyées en Flandre. Les premières doses seront administrées dès le 12 septembre. Ce sont les personnes les plus à risque qui sont concernées : les plus de 65 ans, les immunodéprimés, les personnes vivant en maison de repos et les travailleurs du secteur des soins.

Les centres de vaccination en Flandre ont commencé à envoyer des invitations pour une vaccination qui aura lieu dans les prochaines semaines. Les premiers rendez-vous de vaccination sont prévus à partir du 12 septembre. Le fait de commencer cette campagne de vaccination le 12 septembre donne aux centres de vaccination flamands le temps nécessaire pour que toutes les personnes à risque puissent s'y rendre. En même temps, il devrait déjà être possible d’administrer des vaccins adaptés au variant omicron. C'est ce qu'a affirmé la ministre flamande de la santé, Hilde Crevits (CD&V).

"En automne, nous nous attendons à ce que les contaminations au COVID augmentent à nouveau et nous devons nous protéger. Or l’efficacité des vaccins diminue progressivement. Avant l'apparition de la prochaine vague, nous voulons donc donner à tous les adultes et à toutes les personnes à risque l'occasion de renforcer leur protection par une vaccination d'automne. 

Les personnes les plus vulnérables et celles qui travaillent dans le secteur des soins de santé seront les premières à avoir cette chance", a déclaré Hilde Crevits.

Les personnes de plus de 65 ans, les personnes à risque de Covid grave et le personnel soignant seront invités en premier. Suivront toutes les personnes de plus de 18 ans qui ont déjà reçu au moins une vaccination de base.
 

4,5 millions de Flamands recevront un courrier

Au total, plus de 4,5 millions de personnes en Flandre recevront une invitation pour une vaccination cet automne, dont environ 1 million de personnes de plus de 65 ans. Comme pour les campagnes précédentes, ils recevront cette invitation par courrier postal à leur adresse personnelle, dans leur boîte mail si cette adresse est connue.

Comme lors des campagnes de vaccination précédentes, ces personnes pourront se présenter via QVAX pour être rapidement appelées s'il y a une place disponible au centre de vaccination. De cette façon, ils peuvent être invités au centre de vaccination lorsque quelqu'un d'autre n'accepte pas leur invitation.
Une campagne d'information débutera la semaine prochaine en Flandre et s'adressera principalement aux groupes cibles les plus vulnérables.
 

Moins de 100 porteurs du coronavirus en soins intensifs

Entre le 12 et le 18 août, il y a eu en moyenne 87 admissions à l'hôpital par jour pour cause de covid, soit une baisse de 12% par rapport à la période de référence précédente. Au total, 1.183 personnes positives au coronavirus sont actuellement hospitalisées, dont 88 patients traités en soins intensifs, selon les chiffres de l'Institut de santé publique Sciensano mis à jour vendredi matin.

Entre le 9 et le 15 août, 1.706 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour, en baisse de 32% par rapport à la semaine précédente.

Sur la même période, 9,7 personnes sont décédées par jour en moyenne alors qu'elles étaient porteuses du virus (+0%), portant le bilan à 32.436 morts depuis le début de la pandémie en Belgique.
Près de 7.900 tests en moyenne ont également été effectués quotidiennement, pour un taux de positivité de 25,4%.
Le taux de reproduction du virus est quant à lui de 0,91. Lorsqu'il est inférieur à 1, cet indicateur signifie que l'épidémie tend à ralentir. L'incidence, qui renseigne le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants, atteint 256 sur 14 jours.

 

Les plus consultés