BVB

Les entreprises flamandes appellent à un sursaut politique après le report de la Déclaration de septembre

C'est un parfum de déception qui flotte au sein de l'organisation flamande des indépendants Unizo et de la fédération technologique Agoria Vlaanderen, alors que gouvernement flamand n'est pas parvenu à dégager un accord budgétaire pour ce lundi à la mi-journée.

L'administrateur délégué d'Unizo, Danny Van Assche, regrette notamment l'absence de mesures urgentes pour les entrepreneurs. "Bien qu'ils comprennent que les choix soient difficiles, les entrepreneurs veulent savoir clairement si et comment il est encore possible de faire des affaires dans ce pays. Les politiciens doivent prendre rapidement leurs responsabilités et apporter des solutions", a-t-il pointé. "Le gouvernement flamand a pris beaucoup de temps ces dernières semaines pour élaborer des mesures... Mais il ne faudrait pas que la Déclaration de septembre devienne la Déclaration d'octobre."

Même son de cloche du côté d'Agoria qui espère bientôt apercevoir la fumée blanche: "la dernière ligne droite est difficile pendant les négociations, et nous le savons, cependant nous voulons aussi souligner que les entreprises et les familles attendent un signal fort de la part du gouvernement flamand et qu'en ces temps (chahutés), elles ont surtout besoin d'être rassurées et d'avoir une perspective", a commenté Jolyce Demely, directrice générale d'Agoria Vlaanderen. Cette dernière appelle donc à des mesures ciblées "qui préservent et renforcent le pouvoir d'achat des familles et la compétitivité des entreprises".
Avant de conclure: "plus que jamais, nous avons besoin d'un gouvernement volontariste et uni pour relever les défis d'aujourd'hui et de demain".
 

Les plus consultés