Covid-19 : hausse du nombre des contaminations et des admissions mais baisse du nombre de décès

Le nombre de contaminations par le SARS-Cov-2 ainsi que le nombre de personnes admises à l'hôpital pour cause de Covid-19 a sensiblement augmenté au cours de la dernière période étudiée, ressort-il du rapport épidémiologique de l'institut de santé publique Sciensano publié mardi en fin de matinée. Le nombre de décès est en revanche en forte baisse.

Au cours de la période s'étalant entre le 17 et le 23 septembre, une moyenne de 2.232 nouvelles infections ont été dépistées par jour, soit une augmentation de 21% par rapport à la période de référence précédente. Quelque 81.4000 tests ont été effectués par jour au cours de la même période, dont 19,9% d'entre eux se sont révélés positifs.

Le taux de reproduction s'établit à 1,236. Lorsqu'il est supérieur à 1, cet indicateur signifie que l'épidémie prend de l'ampleur. L'incidence, qui renseigne le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants, atteint 247 sur 14 jours. La semaine dernière, Sciensano a indiqué que la Belgique devait s'attendre à une nouvelle vague de Covid-19 à la mi-octobre, d'après les modèles scientifiques.

Le nombre de personnes admises à l'hôpital pour cause de Covid-19 a sensiblement augmenté entre le 20 et le 26 septembre, avec 73,1 hospitalisations quotidiennes en moyenne (+41% par rapport aux sept jours précédents). Actuellement, 925 personnes positives au coronavirus sont soignées à l'hôpital (+35%), dont 57 nécessitent des soins intensifs (+14%).

En revanche, entre le 17 et le 23 septembre, un peu moins de trois personnes sont décédées chaque jour alors qu'elles étaient porteuses du coronavirus, ce qui représente une diminution de 61%. Au total, plus de 32.600 Belges ont perdu la vie depuis le début de la pandémie de Covid en Belgique.

14% de la populationa reçu une 2e dose de rappel du vaccin

Entre-temps, quelque 14% de la population belge a reçu une deuxième injection de rappel du vaccin anti-Covid. Ce booster automnal a été donné à près de la moitié (48,5%) des personnes âgées de plus de 65 ans.

Les plus consultés