NMBS

La SNCB ouvre un parking pour 3.700 vélos à la gare de Louvain

Un nouveau parking pouvant accueillir 3.700 vélos a été inauguré jeudi à la gare de Louvain (Brabant flamand), en présence de Sophie Dutordoir, PDG des chemins de fer belges, et du ministre fédéral de la Mobilité, Georges Gilkinet. Le parking (photo) est situé sous la Martelarenplein, la place devant la gare. De là, les cyclistes auront accès aux voies ferrées qui se trouvent en sous-sol.

Ces 3.700 places, parmi lesquelles 800 sont payantes, porteront le nombre total de places de stationnement pour vélos à plus de 10.000 dans le quartier de la gare de Louvain. Sous les bureaux de l'administration communale se trouve en effet déjà un parking de 4.000 places, et du côté du domaine de Kessel-Lo et de la Benedenplein, plus de 2.000 places sont également disponibles. "Mais nous avions remarqué que cela ne suffisait pas, parce qu’un nombre croissant de personnes se déplacent à vélo à Louvain", indiquait l’échevin louvaniste de la Mobilité, David Dessers.

"Grâce aux nouvelles 3.700 places, en parking souterrain, nous atteignons maintenant 10.000 places de stationnement. Cela devrait suffire à tous les voyageurs qui souhaitent y garer leur vélo chaque jour", estime l’échevin écologiste. L’administratrice-déléguée de la SNCB précisait pour sa part, ce jeudi lors de l’inauguration, que les chemins de fer belges veulent augmenter leur clientèle de 30% au cours des dix prochaines années. "C’est pourquoi nos gares doivent devenir des nœuds multimodaux où les voyageurs peuvent changer rapidement d’un moyen de transport à un autre".

Les nouveaux supports permettent de placer deux vélos l'un au-dessus de l'autre à tout moment. L'accès au parking se fait via des escaliers ou un toboggan à vélo situé sur la Martelarenplein (photo), devant la gare louvaniste. "Les vélos porteurs ou les vélos plus grands que la moyenne ne pourront pas utiliser ces nouvelles places de stationnement à cause des escaliers et du caniveau", précisent les autorités communales.

Parking partiellement surveillé et payant

Quelque 800 places seront surveillées. "Pour un mois de parking, le cycliste payera alors 7,50 euros. Nous savons que beaucoup de gens sont inquiets de se faire voler leur vélo en le laissant à la gare. Les personnes qui veulent garer leur vélo pendant plusieurs jours d’affilée pourront l’installer plutôt sous les bureaux de l’administration communale", précisait l’échevin Dessers. "Nous allons voir avec la SNCB comment organiser cela concrètement".

Prévu pour la fin de l’année 2020 et reporté à mai 2021, "le projet a pris beaucoup de retard", reconnaît l'échevin. "De nouveaux problèmes n'ont pas cessé de surgir, nous sommes donc restés en contact étroit avec la SNCB, l'exploitant du parking", ajoute David Dessers, tout en précisant qu' "en ce qui nous concerne, le parking aurait pu ouvrir plus tôt et nous sommes ravis qu'il soit enfin là".

"Chaque jour, 540 trains s'arrêtent à la gare de Louvain qui accueille 40.000 passagers quotidiennement", précisait pour sa part Sophie Durtordoir. "De plus en plus de gens viennent à la gare à vélo, il était donc important d'augmenter la capacité de stationnement pour les vélos". Ce parking a coûté 10 millions d'euros à la SNCB.

NMBS

Les plus consultés