Quelque 2.500 personnes manifestent à Bruxelles contre les abus du régime iranien

Plus de 2.500 personnes ont défilé dans les rues de Bruxelles ce samedi après-midi pour protester contre la répression du régime iranien contre les manifestations de rue. La protestation remplie d'émissions a été organisée à la suite du décès en Iran de Mahsa Amini - une jeune femme de 22 ans arrêtée pour ne pas avoir porté le voile comme prescrit, et qui a succombé après cette arrestation - et en solidarité avec les manifestations de masse qui ont lieu dans le pays depuis sa mort.

La manifestation est partie de la place du Trône et a terminé son parcours sur la place Schuman. En tête du rassemblement se trouvait un groupe important de femmes et l'action a attiré des personnes de tous âges. Celles-ci ont scandé des messages contre le régime iranien, ainsi que des slogans tels que "Mon corps, mon choix" et "Femme, vie, liberté".

Chez de nombreux manifestants et manifestantes, la colère face aux événements en Iran était palpable. "Cela dure déjà depuis bien trop longtemps, il faut que cela cesse", a exprimé un participant à la manifestation. "Je suis ici en solidarité avec les femmes en Iran. Je vis ici en Belgique et c'est la seule chose que je puisse faire pour les soutenir".

"Cela fait 43 ans que ça dure en Iran", indiquait Ava Basiri à VRT NWS. Elle est l’une des organisatrices de la manifestation à Bruxelles. "La mort de Mahsa Amini est la goutte qui a fait déborder le vase de la population iranienne, dans le pays et en-dehors. C’est un mouvement international de protestation. Je suis née en Belgique, c’est mon pays. Je demande à la Belgique de réagir, de soutenir le peuple iranien et de libérer ma patrie".

Les manifestations de masse contre le régime iranien ont débuté le 16 septembre après la mort de Mahsa Amini. Au moins 83 personnes ont déjà été tuées lors des manifestations en Iran, selon une ONG.

Chargement lecteur vidéo ...

Les plus consultés