Hofstade va accueillir un nouveau complexe nautique avec piscine olympique, téléski et une piscine à vagues pour le surf

Un nouveau complexe nautique comprenant une piscine olympique, une piscine à vagues et du téléski va voir le jour à Hofstade, près de Zemst (Brabant flamand). La piscine en plein air sera également rénovée. Le coût d'investissement total du complexe sportif est estimé à 46 millions d'euros. Le projet devrait être achevé d'ici cinq ans.

Depuis la fermeture de la piscine couverte de Hofstade, la région de Zemst n'avait plus de plan d'eau pour la baignade. C'est pourquoi Sport Vlaanderen, en collaboration avec les communes concernées de Zemst et Boortmeerbeek, ont commandé une étude de faisabilité pour un nouveau complexe de sports nautiques. Il sera conçu pour les athlètes de haut niveau, mais aussi pour les nageurs ordinaires des communes environnantes. L'étude de faisabilité est maintenant terminée.

La nouvelle piscine sera construite sur le site de Sport Vlaanderen à Hofstade, à côté de l'étang de natation et de la plage existants. Il y aura une piscine olympique de 50 mètres de long pour la natation sportive de haut niveau, la natation synchronisée et le water-polo, ce qui est unique pour le Brabant flamand. Il y aura également une piscine à vagues de plus de 100 mètres pour la pratique du surf et de vastes pistes pour le téléski nautique sur le grand étang.

En outre, la piscine en plein air datant de 1937 sera également rénovée. (voir photo ci-dessous)
 

Enfin une piscine olympique dans le Brabant flamand !

A la Fédération flamande de natation, on se réjouit évidemment de l'arrivée de la nouvelle piscine. C’est une étape importante et nécessaire pour les sports nautiques. "Tout d'abord, il n'y a pas beaucoup de piscines dans le nord du Brabant flamand", a déclaré le président Pieterjan Vangerven. "En outre, il n'y a actuellement aucune piscine olympique dans notre province".

"Une piscine de 50 mètres est également essentielle pour les nageurs de haut niveau, car toutes les compétitions internationales se déroulent dans une telle piscine", poursuit Pieterjan Vangerven. "Les nageurs devraient donc pouvoir s'y entraîner. En outre, une piscine olympique peut également être utilisée pour le water-polo et la natation synchronisée, ce qui constitue également un grand pas en avant pour ces disciplines."

Les bourgmestres de Zemst et Boortmeerbeek sont heureux que le dossier ait reçu un feu vert. "Grâce à l'étude de faisabilité, nous savons maintenant où nous en sommes et nous pouvons rapidement nous mettre au travail pour réaliser une magnifique piscine pour les habitants de Zemst", déclare la bourgmestre de Zemst Veerle Geerinckx (N-VA). "Nos écoles attendent une nouvelle piscine de qualité", ajoute la bourgmestre de Boortmeerbeek Karin Derua (Open VLD). "Nous sommes convaincus que ce projet peut apporter une valeur ajoutée".

Selon le ministre flamand des sports, Ben Wets (N-VA), la nouvelle piscine devrait attirer 300 000 nageurs par an. "L'ensemble du domaine sera accessible à tous ceux qui veulent goûter aux différents sports nautiques, à nos enfants d'âge scolaire, ainsi qu'à nos athlètes de haut niveau qui pourront s'y préparer aux compétitions internationales", estime Ben Weyts. "Ce sera un méga-investissement pour le Brabant flamand, exactement ce dont notre province a besoin".

Le nouveau complexe sportif coûtera 46 millions d'euros et devrait être prêt dans cinq ans.
 

Les plus consultés