Huit crèches ferment leurs portes dans le Limbourg : 200 enfants à la recherche d’un lieu d’accueil

Les huit crèches chapeautées par les ASBL Rheia et Hera n'accueilleront plus d'enfants sur les sites de Lommel, Hasselt, Lanaken, Pelt et Hechtel-Eksel à partir du 1er décembre. C’est ce qu’a appris VRT NWS après avoir pris connaissance d'un mail envoyé aux parents dans la nuit de mardi à mercredi. La situation dans ces crèches était déjà incertaine depuis plusieurs mois, en raison de difficultés financières.

Les familles des 200 enfants concernés par la fermeture des crèches doivent à présent trouver un autre lieu d'accueil pour leurs petits. Tous les parents ont été conviés à une réunion organisée ce mercredi soir.

Les associations Rheia et Hera avaient repris les crèches de la SPRL Beau-Fort, après que celle-ci ait déposé le bilan en raison de problèmes financiers (arriérés de salaire et de loyer, fournisseurs impayés...). Mais, depuis lors, les deux associations ont à leur tour rencontré des problèmes d'ordre juridique et financier.

La commune de Lommel, qui abrite quatre crèches des deux associations accueillant 90 enfants, recevra aussi un complément d’informations du manager de crise. "Nous attendons ce mercredi la décision de l’Agence Opgroeien", indiquait à VRT NWS l’échevine Nancy Bleys. "Si elle suspend les associations Rheia et Hera, des subsides seront libérés et nous pourrons chercher d’autres places d’accueil. Nous sommes actuellement en concertation avec d’autres initiatives d’accueil à la petite enfance pour libérer davantage de places, que ce soit dans des crèches existantes ou dans de nouvelles initiatives à Lommel".

"Les fermetures dans les communes voisines de Pelt et Hechtel-Eksel ont également un impact sur toute la région", précisait l’échevine.

Les plus consultés