Chargement lecteur vidéo ...

Ce ne sont pas les jeunes, mais les plus de 55 ans qui ont le plus de problèmes avec l’alcool

Moins de 1% des jeunes de 18 à 34 ans, boit de l'alcool tous les jours. C'est ce que révèle une enquête commandée par le gouvernement flamand et que publie le quotidien De Standaard. Les hommes âgés de 55 à 74 ans sont ceux qui boivent le plus. Dans ce groupe, une personne sur cinq boit plus de 10 verres d'alcool par semaine. "Il y a une différence générationnelle", déclare Katleen Peleman, directrice de VAD, le centre d'expertise flamand pour l'alcool et les autres drogues.

À la demande du gouvernement flamand, l'institut de santé publique Sciensano a mené une enquête sur le mode de vie de 4 000 adultes flamands et notamment leur consommation d'alcool. Il en ressort que ce ne sont pas les jeunes, mais les personnes de plus de 55 ans qui présentent le plus souvent un comportement problématique en matière de consommation d'alcool.

"De manière tout à fait remarquable, cette enquête montre que parmi les jeunes de 18 à 34 ans, moins d'un pour cent boit encore de l'alcool quotidiennement. Le verre d'alcool quotidien a donc disparu chez les jeunes", explique Katleen Peleman, directrice de VAD, le centre d'expertise flamand sur l'alcool et les autres drogues. "C'est une différence générationnelle, par exemple par rapport aux personnes de plus de 55 ans. Nous sommes là avec un groupe qui a grandi avec une idée différente de l'alcool. L'alcool était moins considéré comme un problème auparavant."

Cela semble paradoxal, d'autant plus que les avertissements concernant la consommation problématique d'alcool chez les jeunes sont nombreux. "Il est tout à fait juste que nous soyons attentifs aux jeunes qui se retrouvent aux urgences à cause d'une alcoolisation ponctuelle importante, le "binge drinking".

C'est un véritable problème et les dégâts chez les jeunes peuvent être importants", explique Katleen Peleman. "Mais lorsqu'il s'agit d'un usage  quotidien, nous devons nous intéresser davantage aux personnes de plus de 55 ans."
 

Un verre par jour est également mauvais pour la santé

L'enquête révèle qu'un homme sur cinq âgé de 55 à 74 ans boit plus de 10 verres d'alcool par semaine. Cette limite est souvent utilisée pour indiquer une consommation problématique d'alcool. Bien que Katleen Peleman souligne que la consommation d'alcool n'est jamais sans danger. 

"L'alcool est un produit toxique. On ne peut jamais boire d'alcool de manière saine", souligne-t-elle.

"Si vous buvez plus de 10 verres par semaine, le lien avec un certain nombre de maladies devient très clair et vous courez vraiment des risques. Mais même en dessous de 10 verres, l'alcool n'est pas sans danger. (...) Même à partir d'un verre par jour, on constate des effets négatifs, comme un lien avec le cancer du sein."

Même à partir d'un verre d'alcool par jour, nous constatons des effets négatifs
Katleen Peleman, directrice du VAD

"De nombreuses personnes sont persuadées qu'il est sain de boire un verre par jour. Or, c'est un mythe" souligne Katleen Peleman. "De manière très intéressante, nous savons maintenant qu'un tiers des personnes interrogées pensent que ce mythe est vrai. Mais non, l'alcool n'est pas un médicament. L'alcool n'est pas sain."


Pourtant, les personnes les mieux informées ne sont pas celles qui boivent le moins, affirme encore Katleen Peleman. 

"Un autre groupe où l'on remarque que la consommation d'alcool est plus importante est celui des personnes ayant un niveau d'éducation supérieur. (...) Or, il n'est pas toujours aussi facile d'atteindre ce groupe avec de la prévention.

"Il s'agit en fait d'habitudes socio-culturelles, de quelque chose qui définit votre identité et votre statut. Pensez, par exemple, à tout ce qui tourne autour du vin et à la connaissance du vin. Nous devons donc nous engager sur de nombreux fronts pour travailler sur le changement de comportement."

 

imagebroker.com

Les plus consultés