BELGA

Le Néerlandais Sligro rachète dix des onze magasins Metro en Belgique

Le tribunal de l'entreprise d'Anvers a donné son feu vert ce mercredi au rachat de la plupart des magasins Metro dans notre pays par le géant néerlandais Sligro. Le onzième magasin, installé dans la commune d’Evergem (Flandre orientale), sera repris par le groupe west-flandrien Horeca Totaal.

L'offre de Sligro-FMS Belgium portait sur tous les magasins du grossiste alimentaire Metro, à l'exception de celui d'Anvers-Nord et prévoyait également la possibilité de laisser le magasin d'Evergem à l'entreprise flamande qui se trouve derrière l'enseigne "Horeca Van Zon" qui a fait une offre de reprise sur ce seul point de vente. Le tribunal de l'entreprise d'Anvers a autorisé ce mercredi les mandataires de justice qui avaient été désignés dans le cadre de la PRJ à répondre favorablement à ces offres. Le personnel des magasins concernés sera également repris.

Sligro est en outre prêt à reprendre tout de même les travailleurs du site d'Anvers-Nord, si ceux-ci le désirent, ainsi qu'une centaine d'employés du siège central. Selon le groupe néerlandais, il est question au total de 506 emplois. Sligro a mis sur la table 47 millions d'euros pour ce rachat, auxquels s'ajoutent 75% de la valeur nette d'achat des stocks existants.

Chargement lecteur vidéo ...

L'offre d'Horeca Van Zon pour le magasin d’Evergem, s'élève elle à 400.000 euros. Auparavant, il est apparu que la direction de Makro Cash & Carry Belgium avait elle-même proposé 110.000 euros pour le grossiste en restauration Metro. Mais cette offre de reprise, selon le juge du tribunal de l'entreprise d'Anvers, "ne remplissait pas les conditions", jugée "en dessous de la valeur de liquidation".

Makro Cash & Carry Belgium s'était vu accorder une protection contre ses créanciers par le tribunal de l'entreprise d'Anvers en septembre jusqu'à la mi-janvier. Cette décision a été suivie d'une procédure de vente de tout ou partie de la chaîne de magasins, présente en Belgique depuis 1970 et employant environ 2.000 personnes. La direction en était récemment venue à la conclusion que la structure du groupe était "économiquement intenable".

Le groupe comprenait onze magasins du grossiste en restauration Metro, dont un à Bruxelles et deux en Wallonie (Namur et Liège), et six magasins de la chaîne de supermarchés Makro, dont deux en Wallonie (Lodelinsart et Alleur). Il n'y avait qu'une seule offre pour les magasins Makro, qui comptent plus de 1.300 collaborateurs, mais celle-ci a déjà été rejetée.

Les plus consultés