Comme Ostende, Anvers a reçu un ferry électrique : "On l’entend à peine"

L'agence flamande pour les services maritimes et la Côte (MDK) a mis en service un nouveau ferry entièrement électrique sur l'Escaut (photo), à Anvers, ce vendredi. L'investissement s'élève à un peu moins de 5,5 millions d'euros. Le premier ferry écologique de l'agence se trouve déjà à Ostende, en Flandre occidentale.

Le nouveau navire électrique livré dans la métropole est baptisé "Op Stroom" (un nom qui peut se traduire par "sur le cours d’eau" en français). Il reliera la rive gauche de l'Escaut et son quartier Linkeroever à la rive droite et sa Steenplein. Il pourra transporter 150 passagers et 75 bicyclettes à la fois.

La propulsion électrique accompagnée de ses batteries de stockage est basée sur le modèle électrique 'Raveel rencontre Ensor', le ferry qui navigue à Ostende depuis plus d'un an maintenant, expliquait Peter Van Camp, de l’Agence flamande pour les services maritimes et la Côte (MDK). En cas d'urgence, un petit générateur diesel peut prendre le relais.

D’après MDK, la combinaison de la forme optimale de la coque, de la propulsion électrique et du stockage des batteries en fait un bateau économe en énergie et respectueux de l'environnement. Les panneaux solaires fournissent l'énergie de base pour les équipements de navigation et la climatisation, ce qui rend ce navire partiellement autosuffisant.

"Une liaison fluviale neutre en CO2 dans le centre-ville d'Anvers est une belle réalisation dans le cadre d'une politique durable", estime la ministre flamande de la Mobilité et des Travaux publics, Lydia Peeters.

Le bateau électrique est écologique, durable et très silencieux. Il a coûté quelque 5,5 millions d’euros et a été construit en Estonie. Un troisième bateau du même type est en construction et sera destiné à Nieuport. L’ancien ferry anversois “Schelde” (photo) sera conservé comme bateau de réserve pour les services de navette en région anversoise.

Les plus consultés