Vague de chaleur : mieux vaut ne pas se baigner dans les rivières flamandes

Au vu des températures estivales qui flirteront cette semaine avec les 30 degrés, beaucoup envisagent peut-être de se laisser tenter par un petit plongeon dans une rivière. L'Agence flamande pour l'environnement et les voies navigables avertit toutefois que cela peut être très dangereux et recommande de se baigner là où la pratique est autorisée. La baignade en Mer du Nord reste, elle, interdite jusqu'au 27 juin. 

L'Agence flamande rappelle que la sécurité des baigneurs en eau douce ne peut être assurée, en raison non seulement d'une qualité de l'eau parfois insuffisante, mais également de la présence éventuelle d'objets dans les cours d'eau qui peuvent provoquer des blessures. 

Les navires qui circulent peuvent également être à l'origine de situations dangereuses. Ceux-ci ne peuvent en effet pas rapidement dévier ou ralentir, et les nageurs risquent d'être attirés vers le navire par un effet d'aspiration. 

Les berges ne sont pas non plus conçues pour les nageurs, ce qui rend difficile l'accès au quai. Enfin, les grandes différences de température peuvent également être néfastes pour les estivants. Il est d'ailleurs interdit de nager ou de plonger dans toutes les voies navigables en Flandre.