Importante découverte archéologique à Dilbeek

Les vestiges du site d’une villa romaine ont été découverts dans un champ situé dans la commune de Dilbeek, en Brabant Flamand. Il s’agit d’un vaste terrain de 5,5 hectares. La découverte est exceptionnelle en Flandre car les sites de villas sont très rarement conservés ou fouillés.

Les premiers vestiges ont été découverts il y a quelques mois. Des fondations de six bâtiments en pierres ainsi que les restes de pieux en bois qui servaient de fondation à des bâtiments en bois ont été retrouvés à environ 40 cm en dessous du niveau du sol. Ce terrain était entouré d’un fossé d’environ deux mètres de large.

La découverte est ce qu’on appelle une "villa rustica" une villa romaine consacrée aux travaux agricoles qui date du 1er ou second siècle après Jésus Christ.

Au sommet du terrain se trouvait une luxueuse villa en pierres d’environ 30 mètres de long sur 15 mètres de large, qui était l’habitation du propriétaire terrien. A côté de la villa se trouvaient deux autres bâtiments en pierres, l’un servait à stocker les récoltes et l’autre servait comme logement pour la famille.

La villa donnait sur un vallon où se trouvaient des fermes en bois qui servaient de logement aux agriculteurs employés par le propriétaire. Un puit en pierres d’une profondeur de 12 mètres a aussi été découvert.

Cette exploitation était certainement utilisée pour la production agricole servant à nourrir les implantations romaines situées à l’emplacement actuel de la commune d'Asse. 

Au début du premier siècle, Asse était reliée par une voie romaine à la capitale des Nerviens, Bavay. Les restes d’un camp romain furent retrouvés à Asse.

Deux pièces en or et de nombreuses pièces en argent et en bronze ont aussi été découvertes au cours des fouilles archéologiques, ce qui prouve que le propriétaire des lieux était riche.

Les archéologues ont aussi découverts un peu plus loin, un morceau d’un masque en argile peint ce qui est  rare. De tels masques étaient portés par des acteurs de théâtre mais il pourrait aussi s’agir d’un masque décoratif qui ornait la villa.

Ces découvertes prouvent en tous cas que les Romains qui habitaient sur place effectuaient des travaux de métallurgie et d’artisanat.